Blog

IA et la profession comptable : une cohabitation à organiser?

Profession comptable comptabilité face à l'intelligence artificielle IA AI

Quelles sont les compétences attendues pour les comptables de demain face aux mutations technologiques en cours ?

L’Intelligence Artificielle a envahi la sphère privée et professionnelle depuis plusieurs années. L’IA (ou AI pour Artificial Intelligence) est présente partout dans notre vie quotidienne : « chatbots », outils de reconnaissance vocale type « SIRI », systèmes de recherche et d’analyse de bases de données pour écouter de la musique par exemple….

Au sein des entreprises et en particulier dans le domaine de la comptabilité, l’IA permet d’automatiser des tâches routinières et récurrentes. Par exemple, la saisie et le traitement de données chiffrées, factures, relevés de banques sont aujourd’hui réalisables automatiquement grâce à un scanner et un outil de reconnaissance automatique.

Associés à des logiciels de comptabilité, ces outils rendent possible la production de comptes et de tableaux de bord en temps réel et avec un risque d’erreur proche de zéro. La valeur ajoutée de la machine par rapport à celle de l’homme est sans commune mesure pour des travaux routiniers : piste d’audit fiable, respect des délais et exactitude des calculs.

Il n’y a qu’un pas à faire pour imaginer que le métier de comptable traditionnel risque d’être tenu par une machine plutôt que par un collaborateur dans un avenir relativement proche.

Pourquoi cette évolution ?

“S’il existe une alternative technologique à un emploi humain, celle-ci sera systématiquement choisie, dans une optique de gain de productivité”, rappelle l’Institut Sapiens qui a étudié l’impact de la révolution numérique sur l’emploi. Le Think Tank a voulu savoir quels étaient les métiers les plus menacés par cette mutation en s’appuyant sur les chiffres du ministère du Travail.

En examinant les professions qui avaient connu les plus fortes compressions d’effectifs sur ces 20 dernières années, l’Institut Sapiens estime que cinq métiers sont amenés à disparaître en France au cours des 2 prochaines décennies : Employé de banque et d’assurance, secrétaire, caissier, manutentionnaire et comptable.

Contrairement aux employés de banque, le métier de comptable n’a pas connu un déclin continu au cours des deux dernières décennies. Le secteur a en effet fortement recruté jusqu’en 2004, avec une progression de 16%, pour ensuite décroître rapidement. En 12 ans, les effectifs ont diminué de 23%, pour atteindre 300.000 actifs. La cause : le développement de logiciels qui automatisent nombre de tâches effectuées autrefois à la main. L’arrivée des logiciels intelligents va encore accélérer la décrue. L’institut prévoit une extinction de la profession entre 2041 et 2056.

Comment faire face ?

“Les jeunes étant actuellement en formation de comptable ne pourront exercer ce métier toute leur vie, et seront obligés de se réorienter et donc suivre une nouvelle formation au cours de leur carrière”, alerte l’institut Sapiens.

Dans ce contexte, la principale compétence attendue dans la profession comptable est la capacité d’apprendre et se réinventer en continu.

Afin de maintenir leur employabilité, les comptables devront développer leurs aptitudes à manier les nouvelles technologies et comprendre les évolutions des organisations pour passer la main à la machine au moment opportun. L’IA a été conçue par l’Homme pour lui rendre service et non l’inverse. Pour qu’Intelligence Humaine et IA cohabitent sereinement, il convient que les professionnels traitent l’IA comme une alliée et non une ennemie.

Les professionnels devront mettre en avant leurs atouts par rapport à l’IA, c’est-à-dire leurs qualités humaines comme l’empathie, la créativité ou l’innovation. Ce sont des facteurs clés du succès de la conduite des projets de changement et transformation dans les entreprises. C’est tout l’enjeu du concept d’Intelligence Collective.

Sur ce site, nous utilisons des cookies afin de fournir des services et fonctionnalités, et d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Pour en savoir +

En visitant notre site Web, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité.

Fermer